La substance chimique la plus souvent utilisée dans les produits répulsifs contre les moustiques, le NN diethyl-3-methylbenzamide (deet) pourrait avoir des effets dangereux sur la santé, particulièrement quand il est combiné à d'autres substances chimiques, selon les découvertes d'une équipe de chercheurs internationaux, publiées le 5 août dans le journal Biomed central biology. Les scientifiques appellent au développement de répulsifs anti-moustiques plus sûrs.

Des articles ICI ou bien ICI