30 ans d’exposition à ce produit chimique

Le Bisphénol A est un élément de notre quotidien. Il est utilisé dans les biberons, les bouilloires, les films alimentaires, les boîtes de conserve et les canettes. Pourtant, cette molécule est un perturbateur endocrinien qui, en se mélangeant aux boissons et aliments, présente un risque avéré pour la santé !

Ce produit, intégré dans les contenants de notre alimentation, empoisonne-t-il quotidiennement nos familles, nos enfants à notre insu et en toute impunité ?

D’après les résultats des premières études expérimentales sur les animaux, le Bisphénol A aurait un impact sur les hormones sexuelles et thyroïdiennes et engendrerait l’apparition de cancers, l’obésité et le diabète. Le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) a classé cette substance en catégorie 3 «inclassable par manque d’études».

En application du principe de précaution et plus encore du principe de protection des personnes les plus vulnérables, la Ligue contre le cancer demande sans délai un étiquetage systématique immédiat de tout produit contenant du Bisphénol A et son interdiction définitive dès début 2011.

D’autant plus que des produits de remplacement existent comme le verre et d’autres plastiques.

Pour en savoir plus, lire l'article "Un risque majeur de santé publique" du magazine Vivre n°346.

Un geste simple pour arrêter notre intoxication et l’empoisonnement de nos enfants : signons la pétition ICI

logo